retour à l'accueil
vous êtes ici: saison 09-10 / Juliette et Roméo

Juliette et Roméo

D'après William Shakespeare

Par Bergamote

présentation

Claude-Inga Barbey, Claude Blanc, Doris Ittig, Patrick Lapp, Pierre Mifsud, Mirjam Rast, Lucien RouilleR Scénographie et lumières Jean-Michel Broillet Composition musicale Hélène Zambelli Création et régie son Graham Broomfield Costumes Cécile Vercaemer-Ingles Assistanat costumes Laurie Chamosset, Veronica Segovia Coiffure, maquillage Katrin Zingg Habilleuse Marion Dézert Régie générale Angelo Bergomi Production déléguée David Chassot

ADaptation libre

Il faut s’attendre à être surpris avec Claude-Inga Barbey, Patrick Lapp et Claude Blanc, les fondateurs de Bergamote. Surtout s’ils ont décidé de s’attaquer au chef-d’œuvre de la littérature élisabéthaine…
Car c’est une quasi marque de fabrique, les Bergamote font du théâtre avec tout. Et tout peut faire irruption dans leur théâtre. Avec leurs acolytes, des improvisateurs hors normes, ils sont passés maîtres dans l’art d’imaginer des spectacles qui se réinventent chaque soir lors des représentations !
On se demande alors comment, avec ce travail dont l’acteur est le principal moteur, ils vont s’emparer de Roméo et Juliette et trouver, dans ce texte, la part de liberté propre au travail d’improvisation. On ne sera pas étonné si, par exemple, entre deux répliques, se glisse la voix d’Hamlet ou d’Othello.
Mais de Bergamote, on retient surtout leur formidable capacité à passer l’amour, le couple, le désir – les grands thèmes du théâtre de répertoire – à travers le prisme de dialogues hyperréalistes « tout miel et tout fiel, et dans lesquels la vie se mêle étrangement au théâtre ». Résisteront-ils à passer le texte de Shakespeare à la moulinette du quotidien ?

Production Théâtre de Carouge - Atelier de Genève Association Bergamote représentée par Chassotproductions / David Chassot Spectacle réalisé avec le soutien de JT Internat ional SA

éclairage

Bergamotte, mode d'emploi

Dans Bergamote, comme dans la vie, rien n’est écrit, tout peut basculer selon l’envie des comédiens, ou les réactions du public. En cela, les comédiens renouent avec une pratique éprouvée par Molière et Marivaux, celle du canevas et de l’improvisation, qui ont donné quelques chefs-d’œuvre du répertoire.
Mais la comparaison s’arrête là, car de leurs improvisations ne naît aucun texte, seulement des spectacles qui, tous les soirs, se réinventent. Bergamote s’amuse avec le théâtre en mélangeant les genres, comme les cantilènes médiévales et les sitcoms, ou en y injectant une bonne dose de quotidien. Chaque spectacle devient une pièce folle, opposant des émotions contraires et des registres contradictoires.

Biographies

Bergamote

En 1996, sur les ondes de la RSR, naissait Bergamote, centrée sur les aléas sentimentaux et quotidiens de Monique et Roger, respectivement Claude-Inga Barbey et Patrick Lapp.
Depuis l’aventure est devenue théâtrale. Fou par son collage dadaïste de genres disparates (radio avec mixage des voix, saynètes hyperréalistes, cantilènes médiévales, chanson, mélo, sitcom tv, cinéma du réel); fou par la simultanéité de registres d’émotions opposées; fou par la dramaturgie spontanée, le théâtre de Bergamote est proche de la vie intime, populaire et expérimental. Dans Bergamote comme dans la vie, rien n’est «écrit», tout peut basculer selon l’envie des comédiens ou les réactions du public.
Bergamote est là pour que vous ayez le sentiment de ne pas perdre votre temps et pour que tous vos neurones soient utilisés simultanément. Bergamote, c’est trois individus, parfois plus, qui ne prétendent pas vous expliquer la vie, mais qui vous donnent la main, vous chatouillent sous les bras, vous embrassent sur le menton pour que vous vous sentiez moins seuls.
C’est comme un vieux film italien, un sourd-muet qui vend un porte-clés, une caissière qui sourit, un crépuscule d’automne, doré, chaud, ambré. Bergamote, ça sent bon la vie.

photos
Soirée

Après le vif succès rencontré par les soirées à thème la saison dernière, le Théâtre de Carouge-Atelier de Genève vous propose de reprendre la route avec ses samedis coup de coeur.

Soirée célibataires

Samedi 26 décembre 2009
Pour en savoir plus, cliquez ici :  Â« Apparais-nous sous l’aspect d’un soupir. »
Une nuit à Vérone – salle Gérard-Carrat
Renseignements et réservations : verone[at]tcag.ch

Au Théâtre de Carouge dès 18h :
RICHARD VACHOUX ET ANDRÉ STEIGER
Deux monstres sacrés de la scène romande présentent librement Bérénice dans un duo de catcheurs intellectuels, sous le regard d’Anne-Marie Delbart. Une mise en bouche pour mieux profiter du spectacle… Accompagné d’un apéritif de bienvenue offert.
19h : JULIETTE ET ROMÉO – Création
D’après William Shakespeare, par Bergamote
À Vérone, Roméo et Juliette s’aiment avant de savoir qu’ils appartiennent à deux familles dont la rivalité ensanglante la ville. Seule la mort scellera leur passion. À l’affiche jusqu’au 10 janvier 2010.
Dès la fin de la représentation au bar du théâtre :
Dj Gasp !
Après avoir cassé les pieds de ses parents et de ses voisins sur un petit matos de salon ; après avoir officié comme passeur de disques aux boums de son adolescence, le petit Gasp! diffuse sa collection de galettes grésillantes all over the  canton de Genève ! Bref, rien de sérieux, juste de la musique pour se lâcher, sans se juger, les bras en l'air, mugissant les paroles tout en sueur ou juste en tapotant du pied au bar. Idéal pour une rencontre...
Au Chat Noir dès 22h :

Dj's Jobaldo et Pato pour une « Party people feat » (funk, disco, rare grooves, hip-hop, house).
Pour la troisième fois la  Party People  revient au Chat Noir fêter la fin de l’année. Dans un esprit old-school  comme une block party , dj's et showcase s'enchainent tout au long de la soirée pour le grand plaisir des danseurs de lock, pop, break et house. Invités : dj's Wasulu, skd, Lo, cheeky, Daz-Ini, Rootwords.

 

Réserver au Théâtre de Carouge : verone[at]tcag.ch ou +41 (0)22 343 43 43

Réserver au Chat Noir : +41 (0)22 343 49 98 Tarif :  CHF 10.- au lieu de CHF 20.- à l’entrée  du Chat Noir sur présentation du billet du Théâtre de Carouge, daté du jour.  Lieu : 13 rue Vautier, Carouge Plus d’infos sur : chatnoir.ch