retour à l'accueil
vous êtes ici: saison 08-09 / les spectacteurs

les spectacteurs

Collectif d'acteurs et d'auteurs

Mise en jeu de Philippe Morand

présentation

avec mauro belluci, cédric dorier, doris ittig, thierry jorand, selvi purro

assistant cédric dorier son et régie générale manu rutka
lumières et régie plateau grégoire de saint-sauveur

production théâtre de carouge - atelier de genève

 

Tour à tour comédien, directeur de théâtre, metteur en scène, auteur, Philippe Morand est ce que l’on appelle un homme  de scène. À l’invitation de Jean Liermier, il a réuni autour de lui une joyeuse bande d’acteurs afin d’imaginer un OTNI (Objet Théâtral Non Identifié) qui aurait comme sujet le Théâtre et… Vous, par exemple, qui lisez ce programme !

Hommage au public ? Pas seulement : à travers la relation intime et mystérieuse qui lie comédiens et spectateurs, ce collectif hors norme lève également un voile sur la « grande machine à faire des spectacles ».

Explorant la matière concrète du théâtre avec humour, ils nous  accompagnent dans les coulisses d’une création, de ses  balbutiements à la première représentation: choix des textes,  des interprétations, d’une scénographie, des costumes,  d’une ambiance sonore...  Vous assisterez alors aux multiples tentatives qui jalonnent la fabrication d’un spectacle, face cachée à laquelle vous n’avez jamais accès, mais qui vous concerne au premier chef !

Cet OTNI - qui s’annonce riche en rebondissements - tente  « de faire comprendre les conditions d’un partage, d’une mise  en commun de pensées et de plaisirs ». En effet, un spectacle ne saurait se concrétiser sans votre propre interprétation, sans vous, partenaires de chaque instant, acteurs sans le savoir. Ce collectif nous rappelle ainsi que l’artisanat du théâtre est une matière vivante et vivifiante.

Ce spectacle fait l’objet d’une série de représentations scolaires  du 15 septembre au 19 octobre 2008.

éclairage

Faire un spectacle avec la matière vive de la rencontre

Le spectacle restera jusqu’à sa dernière représentation une proposition en évolution.  Il se modifiera au fur et à mesure des expériences. Il tentera de s’enrichir constamment des réactions du public. Il aura pour simple ambition de donner à partager, à comprendre dans le meilleur des cas, les enjeux, les sensibilités, les espaces de liberté, les contraintes aussi, de l’acte théâtral.
Il se voudra ludique et non dogmatique, joyeux et non moralisateur, inventif et (peut-être) pédagogique, sans aucun volontarisme. « Donner » est certainement un des plus beaux verbes de la langue française. « Donner à voir, à entendre, à lire. Donner le meilleur de soi-même. Donner des nouvelles du monde. » Nous donnerons une représentation de la représentation et l’humour sera toujours convoqué.

Philippe Morand Janvier 2008

A quoi pense un comédien quand il joue…

Avant
Mais ce n’est pas possible tout ce boucan! Ils sont surexcités.

Pendant
Qu’est-ce que c’est?
Ah, ils ont mis leurs pieds sur l’avant-scène!
Je n’en suis pas sûr, mais il me semble que des projectiles tombent sur la scène…
Il n’y a rien de drôle dans cette réplique alors pourquoi rient-ils bêtement?
Attention, c’est le moment clé de la pièce, le héros meurt dans les bras de sa Juliette:
Non, mais je rêve, il y a un téléphone portable qui sonne!

Après
Ce soir, le public était formidable!
Ah! tu trouves?

Biographies

Philippe Morand

Comédien, metteur en scène, auteur, directeur du Théâtre Le Poche à Genève (1996-2003), est directeur de la collection Théâtre en CamPoche et de l’Ecole de Théâtre  et du Théâtre Alambic à Martigny. Il a enseigné à l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle à Bruxelles, à l’Ecole Nationale de Théâtre du Canada à Montréal, à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique à Genève, à la Section Professionnelle d’Art Dramatique à Lausanne, à la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande à Lausanne ainsi qu’à la Télévision Suisse Romande. Il a signé de très nombreuses mises en scène et joué un grand nombre de rôles. Au bout du compte plus de cent spectacles professionnels.

Mauro Bellucci

J’ai d’abord voulu être pompier. Il y avait une caserne en face de chez moi et je les voyais toujours jouer au foot ou basket. Après j’ai voulu être chauffeur de camion, comme mon papa. Il transportait du mazout, j’aimais bien sentir cette odeur de mazout quand il rentrait. Plus tard, j’ai découvert qu’il se levait à 4h30 du matin pour aller travailler. J’ai vite compris que je n’étais pas du matin. Alors, pour finir, comédien c’était bien.

Cédric Dorier

Cédric Dorier sort diplômé du Conservatoire d’Art Dramatique de Lausanne en 2001. Il a joué sous la direction de Philippe Sireuil, Hervé Loichemol, Philippe Morand, Martine Paschoud, François Marin, Geneviève Pasquier et Nicolas Rossier, Philippe Mentha, Richard Vachoux, Kristian Frédric, Patrice Caurier et Moshe Leiser. Parallèlement à son travail de comédien, il poursuit une formation en mise en scène. Il est à plusieurs reprises l’assistant de Patrice Caurier et Moshe Leiser tant au théâtre qu’à l’opéra. 

Doris Ittig

Quand j’étais petite, j’étais timide. Je le suis toujours, mais ça se voit moins. Je rêvais d’aller garder les vaches; quand je les  ai gardées, j’ai trouvé ça «chiant», alors j’ai fait du théâtre. J’en fait depuis trente ans avec un grand bonheur.

Thierry Jorand

Je suis né le jour où Marilyn Monroe est morte le 5 août 1962. Ça m’a rendu dyslexique. J’ai cru longtemps que le clown Grock était mon père, ça m’a rendu muet. Alors pour m’en sortir, j’ai écouté ceux qui se souvenaient des paroles données. Un jour, je me suis souvenu que j’avais donné ma parole à mon grand-père que je ferais le métier que j’aurais choisi. Depuis 18 ans je tiens ma parole.

Selvi Purro

Dès sa sortie de la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande en 2006, elle joue dans La Mort du Bailli Gessler  et Les contes du Chablais de Yves Burnier. Elle s’engage ensuite avec la Cie Bocca della luna pour une création de Muriel Imbach. En 2007, elle participe au spectacle Peter Falk de Yann Pugin. Puis elle joue dans La première fois, de Denis Maillefer. Elle interprète aussi le rôle de Guimauve dans Les SÅ“urs Bonbons d’Emmanuelle Della Piane avec la Cie Pasquier-Rossier.

photos
Documents

Téléchargez les documents concernant le spectacle

 

Affiche

Dossier de presse

Feuille de salle

Flyer

Revue de presse